Dent pour dent, Marika Gallman (Maeve Regan #2)

megusta

dent-pour-dent

Synopsis:
Avant, ma vie était facile. Mais ça, c’était avant.
J’ai fui tous ceux que j’aimais pour les protéger et, depuis, j’ai l’impression de tourner en rond. Pour retrouver une vie normale, il va falloir que je mette la main sur mon père et sur mon frère, ces vampires psychopathes qui cherchent à me faire la peau. Jusque-là, j’ai fait chou blanc, ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé.
Bien sûr, les pouvoirs exceptionnels que je possède devraient m’être utiles pour mener à bien ma mission. Il y a juste un tout petit problème : je ne sais toujours pas m’en servir. Heureusement, je vais trouver de l’aide là où je n’en attendais pas. Si seulement les emmerdes pouvaient se tenir à distance, cette fois…

Ce que j’en ai pensé
J’avais adoré le premier tome, et j’avais hâte de savoir ce que nous réservait la suite. Souvenez-vous à la fin du premier tome Maeve se fait passer pour morte et va mener sa quête toute seule. Elle abandonne donc Lukas, Elliot et papy pour aller s’occuper de son jumeau.

De surface Maeve a toujours cette attitude si désagréable, cependant, on la sent plus sérieuse. Elle culpabilise énormément. Lors de ses recherches elle rencontre Barney, qui détend clairement l’atmosphère de se tome ! Il nous introduit à l’univers des vampires, et surtout, il nous en apprend pas mal sur Victor, le paternel de Maeve megusta. Ensemble ils vont donc mettre au point un plan et rassembler une équipe pour mettre fin au règne de Victor. Au même moment Maeve tombe sur Julian, le frère d’Elliot, et est bien obligée du lui avouer la vérité, il rejoint donc la dream team. Deux nouveaux personnages, qui auront un impact sur Maeve, font également leur apparition (enfin, techniquement il n’y en a qu’un seul), Benoxh un mage qui va aider Maeve à contrôler ses pouvoirs sans quoi la demoiselle risque bien d’exploser. Et le mystérieux 3k, qui est en fait Lukas ! J’étais donc ravie de voir le machoman revenir. Benoxh est vraiment un personnage énigmatique et j’ai hâte de savoir comment va se dérouler la suite de l’initiation de Maeve à la magie ! Il a un petit côté vieux sage du village assez intriguant. Marc, le très cher jumeau de Maeve est absolument détestable, comme à son habitude, il représente les regrets, le passé de Maeve. C’est un rappel constant de son échec à la fin du tome 1, pas étonnant qu’elle veuille lui écourter la vie. J’approuve ses rêves de bains de sang.

La gémellité est particulièrement bien exploitée dans ce tome, c’est toujours intéressant de voir comment les auteurs l’utilise. La majeure partie du livre consiste à élaborer une stratégie d’action lorsque Maeve devra faire face à son père. Malheureusement rien ne se passe comme prévu (bah oui sinon c’est pas drôle). Tout d’abord elle doit régler ses soucis avec Lukas (pour le coup j’avais macho man des Village People en tête tout le long) et Elliot, qui est devenu le disciple de son grand père (mindfuck, bonjour!). Lukas fait la gueule, et est bien content de la frustrer et de l’énerver. On en apprend également pas mal sur son passé avec Victor, ceci explique cela… megusta. La petite scène, que dis-je, le chapitre de mise au moins en lui et Maeve était particulièrement intense ! Comme si l’atmosphère du tome n’était pas assez lourde x) Maeve était déjà frustrée, pour de nombreuses raisons, mais là c’est le pompon ! On la sent vraiment fragile, quand finalement elle rend les armes on en vient presque à être soulagé ! Ouf ça en moins…

Vient ensuite le moment fatidique,  la rencontre avec papa ! Clairement, dès le début on sent qu’un coup foireux se prépare et que quelque chose d’atroce va arriver à la fin (en fait, c’est pire que ça). Victor est réellement le rois des illusions, il va torturer Maeve jusqu’à ce qu’elle perde la notion du réel et soit incapable de discerner le vrai de l’illusion. Et là survient le drame ! (wtf !!!) Maeve en vient à tuer, de ses propres mains, quelqu’un lui étant  très cher, car elle s’est laissée manipulée par Victor. (Je suis méchante je ne vous dirais pas qui meurt) Alors là clairement Marika s’est fait plaisir hein ? Bah oui tuons les personnages qui deviennent attachant dans chaque tome ! Un petit côté George R. R. Martin ou bien ? megusta. J’ai peur pour la suite, quelque chose s’est vraiment brisé chez Maeve à la suite de cet événement, et rien de bon ne s’annonce. J’aime bien quand les auteurs font mourir des persos importants, ça nous change des romans ou comme par hasard tout se goupille hyper bien. C’est toujours horrible à lire mais c’est le genre de roman dont on se souvient. Là Maeve souffre, ce n’est pas une lecture reposante, on s’investie vraiment dans le destin des personnages ! Bref, pour une fois c’est vraiment de la Bit-Lit à laquelle j’accroche 😉

 

Publicités

Une réflexion sur “Dent pour dent, Marika Gallman (Maeve Regan #2)

  1. Pingback: Sur les dents (Maeve Regan #5) – Me Gusta | NiNeHank

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s