Leïlan, Magali Ségura

megusta
9782352940449

Synopsis: Il est un royaume mystérieux que l’on nomme Leïlan, le Pays des Illusions. Depuis qu’un drame affreux a frappé la famille royale, ses frontières sont fermées et son peuple est opprimé par l’infâme duc Korta. Une rencontre pourrait tout changer : celle d’un jeune messager, Axel, et d’une envoûtante jeune fille aux yeux bleus… Mais un secret entouré de sorcellerie les sépare, un destin tragique qui empêche l’espoir de renaître. Pourtant, au royaume des illusions, les apparences sont trompeuses : un justicier insaisissable met les hommes du duc en échec. Qui est ce héros dont l’identité secrète est jalousement défendue ? Quelle est cette étonnante compagnie qui partage ses exploits ? Une chose est sûre : tout comme eux, vous tomberez amoureux des yeux de Leïlan…

Mon humble opinion:
Un peu de Fantasy s’il-vous-plait ! J’ai découvert Leïlan à la fin du collège (ou était-ce au début du lycée ?), une amie de ma mère me l’avait prêté me le décrivant comme LE livre à lire ! Et bien la dame n’avait pas tort ! Magali Ségura nous emmène donc un monde très bien travaillé dans lequel il est facile de se perdre. Je suis littéralement tombée amoureuse de Leïlan. Tous me plait, les amalyses, Victoire, Ophélie, la malédiction, Jerry, les opalines… C’est un de mes livres préféré. Je réagis toujours de la même façon en le lisant, certains passages me mettent hors de moi, d’autres me font froid dans le dos (Korta, you’re scary dude !) et évidemment je souris bêtement à la lecture de certaines scène entre Axel et Victoire. Ce monde de légendes et de tabous me surprendra toujours. Notamment le retournement de situation qui a lieu entre Victoire et Axel. Je ne m’y attendais pas du tout j’étais convaincue de savoir qui était le champion des fées, et je m’étais bien trompée ! (Smart move Magali !). L’implication des fées ressemble à celle de dieux capricieux qui n’agissent que lorsque la situation devient vraiment critique.
Ce qui m’a le plus enchantée dans Leïlan c’est son côté conte de fées, à aucun moment on ne perd espoir. On sait au fond de nous qu’on sera débarrassé du méchant, et quel méchant ! C’était un des premiers roman de Fantasy que je lisais dont les protagonistes n’étaient pas exclusivement masculins. Une demoiselle avec une épée ça fait toujours plaisir, megusta. Je pourrai vous parlez encore longtemps de tous ce qui m’ensorcelle dans Leïlan, mais sans vous donner de détails précis cela risque d’être compliqué, et je ne tiens pas à vous spoiler jeunes gens. Allez-donc lire Leïlan, tout de suite !

photo 4 (3)

J’ai eu l’occasion de rencontrer Magali Ségura lors du Salon du livre jeunesse de Montreuil il y a quelques semaines. Elle est très gentille, j’étais tellement émue de rencontrer la maman d’un livre qui compte tellement pour moi que j’en ai versé une petite larme. Magali n’a pas écrit que Leïlan puisqu’elle a sortie une nouvelle série Eternité, toujours aux éditions Bragelonne, qu’il me tarde d’attaquer !

Vous pouvez également aller consulter son compte-rendu du salon ici 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s